#Vegan Saucisses de seitan épicées

img_20150429_175105-1024x1024

[Autre recette re-publiée, venant de l’ancienne version de mon blog]

Depuis la première fois où j’ai fait du seitan, je suis devenue un peu obsédée par la “recette parfaite”. La version où j’avais ajouté de la poudre d’amande était bien moelleuse, mais ce n’était toujours pas ça. Cette fois-ci, j’ai voulu tenter une version un peu épicée avec des herbes, du piment et du concentré de tomate. J’ai même fait une tentative de façonnage en forme de saucisses, en les roulant simplement dans du papier sulfurisé et en fermant les deux bouts par de la ficelle. Pendant la cuisson, ça sentait très bon, et même si cette recette n’est pas parfaite, je pense être arrivée à un résultat très satisfaisant, meilleur que les fausses merguez achetées en Allemagne il y a peu (elles avaient le goût des épices de la merguez, mais trop fades et sèches).

Petit conseil : ne pas mettre trop de piment la première fois que vous les tentez, surtout si vous êtes sensibles au piment. Moi j’ai du piment fort, et 1/4 de cuiller à café était largement suffisant, plus ça aurait été trop car le but n’était pas que ça soit trop fort.

Pour 4 à 8 saucisses :

  • 125 gr de gluten
  • 25 gr de farine de maïs
  • 1 cc d’herbes italiennes
  • 1 cc de paprika
  • 1 cc d’épices masalé
  • 1/4 de cc de piment
  • 1 cc d’ail en poudre
  • 1 cc d’oignon en poudre
  • 1 cc de sel (6 à 7 gr)
  • Un peu de poivre
  • 25 gr d’huile d’olive
  • 130 gr d’eau
  • 40 gr de concentré de tomate
  1. Mélanger tous les ingrédients secs dans un saladier, jusqu’à obtention d’un mélange homogène.
  2. Mélanger l’eau, l’huile et le concentré de tomate, faire chauffer en remuant pour obtenir une sauce tomate.
  3. Faire un puis dans le saladier et y verser la sauce tomate, bien mélanger jusqu’à obtention d’une boule, elle ne doit pas être trop sèche ni trop humide.
  4. Couper en 4 à 8 parts égales et former des saucisses.
  5. Couper des morceaux de papier sulfurisé et de la ficelle, puis rouler chaque morceau de seitan dans un morceau de papier sulfurisé. Serrer afin de garder la forme, mais ne pas fermer trop serré avec la ficelle, car le seitan va gonfler à la cuisson. Plus vous serrerez finement, plus la saucisse sera fine.
  6. Faire cuire 45 minutes à 1h selon la taille, dans une grande marmite de bouillon (1 cube de bouillon de légumes + sauce soja pour moi).
  7. Couper le feu et laisser refroidir dans le bouillon.
  8. Une fois refroidi, couper les saucisses, ou les consommer telles quelles. Les conserver jusqu’à 3 jour dans le bouillon.

Ce premier essai était assez concluant, et j’avoue assez addictif. Pour une fois je n’ai pas ajouté de sauce soja dans le seitan lui-même, mais que du sel et j’ai trouvé ça suffisant. Je n’ai pas fait un bouillon très corsé non plus, puisque tout le goût était déjà dans les épices. Ce seitan se consomme tel quel, en rondelles sur des pizzas, dans des gratins, poêlé…

N’hésitez pas à vous inscrire à la Newsletter !

7 thoughts on “#Vegan Saucisses de seitan épicées

  1. « vegan » : vous ne devez pas connaitre la signification de cette abréviation ! Les « véganistes » sont de dangereux prédateurs des races animales domestiques ; avec eux plus de chevaux de trait ou de monte, adieu veaux, vaches, cochons, couvées … même une abeille ou une poule dans votre jardin est prohibé !

    1. Les vegans sont contre l’exploitation animale sous toutes ses formes. Vos propos sont exagérés et démontrent bien que vous même vous ne savez ce qu’est un végétalien ou vegan.

  2. je suis parfaitement informé de ce qu’est le véganisme et je maintiens mes propos qui n’ont rien d’éxagérés. Sans « exploitation » animale (pauvre abeille éxploitée !) c’est la disparition des races animales de trait, d’élevage … et des champs de soja à perte de vue.

    1. Les champs de soja à perte de vue sont déjà là, et ils servent à nourrir le bétail !
      Vous vous focalisez sur les abeilles et oubliez l’éléphant qui se trouve au milieu de la pièce.
      Je ne suis pas là pour prôner le veganisme, je suis là pour partager des recettes majoritairement sans souffrance. Alors merci de troller ailleurs, car ce n’est pas ici que vous vous ferez entendre.
      Et surtout, informez vous, variez vos source et faites l’effort d’essayer de comprendre la démarche avant de la critiquer.

  3. Merci pour cette recette.

    Aurez – vous par hasard une recette de saucisse fumée ?
    Je compte tenter de faire un rougail « seitan » (recette réunionaise du rougail saucisses version végétarienne)
    Merci pour le partage 😉

    1. Bonjour, pour ce qui est des saucisses fumées je peux vous conseiller soit la fumée liquide (se trouve sous « liquid smoke » dans certaines boutiques), le thé fumé ou même de faire fumer les saucisses « sous cloche ». Le thé fumé marche bien pour faire mariner du tofu par exemple, mais je pense que la fumée liquide (je n’en ai cependant jamais utilisé) devrait être intéressante pour le seitan.
      Racontez-moi vos expériences, je cherche également à pouvoir reproduire ce plat réunionnais !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *