Je déménage, je fais comment pour vider un peu mes placards ?

Bonjour, aujourd’hui c’est un article un peu différent que je vous propose. Ça ne sera pas une recette, mais quelques idées qui m’ont aidé à vider les placards, en préparant mon déménagement à l’automne dernier.

J’avais décidé de ne (presque) plus rien acheter à part quelques légumes quand même pour faire quelque chose d’un peu équilibré, les semaines avant mon déménagement. Ça m’a permis de faire le tri, de consommer certaines choses en priorité… et de constater que d’autres n’avaient pas survécu (des noisettes ont ranci dans mon placard par exemple 🙁 ).

Voici déjà comment je me suis organisée :

  1. Faire le tour des placards sucré/salé de loin d’abord : j’ai constaté que j’avais TROP de choses.
  2. Faire le tri de chaque « rayon » pour faire un état des lieux plus avancé : les pâtes/nouilles/riz, les légumineuses sèches/conserves, les fruits secs/séchés…
  3. Pour chaque rayon j’ai commencé à lister comment les utiliser pour les consommer le plus rapidement possible, en faisant des idées repas pour associer au moins deux ingrédients de mes placards par repas.
  4. Manger 😀

Pour le petit déjeuner, je me suis donc retrouvée avec des porridges variés (flocons d’avoine-banane-beurre de cacahuète-cacao/flocons d’avoine-datte-mure blanche/flocons d’avoine-datte-noix de coco…), des smoothies protéinés (en utilisant des protéines de My Protein que j’avais en stock) et toujours variés (ajout de thé matcha, beurre de cacahuète, confiture…).

Pour les repas, je me suis rendue compte que j’avais trop de sortes de nouilles, pâtes, et riz. Et oui, en tant que fan de cuisine asiatique, j’avais des nouilles de riz, de blé (fines et large pour les deux), des udons et j’en passe. J’ai donc décidé de varier les repas, un coup une sorte, un coup l’autre, même si l’accompagnement n’est pas à tendance asiatique. J’ai presque terminé tout le stock de pâtes/riz, ouf. Et je n’avais racheté que 500gr de pâtes complètes car ça me manquait un peu.
J’ajoutais donc à chaque fois au moins un autre petit truc de mes placards : lentilles, oignons frits, pistaches, beurre de cacahuète, plusieurs épices… ça ne semble pas trop changer de d’habitude, mais de me « forcer » à ne  rien acheter, ne pas avoir cette tentation du « oh tiens, je n’ai plus tel épice » ou alors « je testerai bien telle sorte de pâte/lentille/boulgour » (rayez la mention inutile) ça m’a fait du bien. Je me suis aussi empêchée d’aller au Paris Store, qui aurait été ma damnation ^^’

On obtient vers la fin des repas très simples, pas forcément les plus équilibrés (manque de temps pour faire des courses, donc les légumes ont fini par disparaitre au fil du temps…) mais toujours pleins de saveur, et surtout rapide à préparer ! Et si possible, il me fallait de quoi avoir des restes pour le lendemain au boulot.

Voici quelques exemples de ce que j’ai pu partager sur les réseaux sociaux à ce moment :

  • Ici nous avons un mélange de lentilles blondes et corail, avec des nouilles de riz et un demi avocat.

  • Des boulettes de lentilles blondes et gluten (j’ai fini les deux paquets avec cette recette, yay), à la sauce tomate avec des spaghettis complètes.

  • C’est marqué dessus ^^ à savoir que j’avais le riz noir dans mes placards depuis trèèès longtemps.

  • De la semoule avec du piment coréen gochugaru. (Accompagnée de légumes au raz el hanut, donc façon couscous)

 

  • Pour finir, un porridge au beurre de cacahuète et noix de coco au caramel salé.

Voilà ! Et vous, quelles sont vos astuces pour vider les placards ? Vous le faites souvent ou alors vous êtes plutôt comme moi, du genre accumulateur pour les « au cas où » ?

Depuis mon déménagement, j’ai à nouveau un peu accumulé dans mes placards, mais une invasion de mites alimentaires m’a forcé à faire un tri plus drastique cette fois-ci 🙁

2 thoughts on “Je déménage, je fais comment pour vider un peu mes placards ?

  1. Quand j’étais enfant, nous manquions tellement de nourriture qu’aujourd’hui j’ai tendance à accumuler différentes sortes de variétés dans mes deux placards plein à ras bord, mon gros congélo et mon grand frigo. Pour mon conjoint, ce fut la même chose. Il faut croire que la pauvreté laisse des traces. Cela dit, il n’y a qu’en matière de nourriture que nous accumulons. Oufff. 😉
    Parfois, je me dis que je devrais vider le plus possible les garde-mangers, et je me mets à cuisiner durant plusieurs semaines ce que j’ai à la maison, un peu en suivant ta façon de faire. Ça développe la créativité, et ça force à manger de la cuisine maison. Ça fait toujours du bien ce genre de « ménage ». Ça enlève le vieux, et ça permet de mettre du « neuf »! 😀

    1. Ha moi c’est en nourriture et en accessoires de cuisine aussi :/ Mais j’ai fait un peu de tri de ce côté là aussi.
      Et parfois quand on cuisine comme ça on tombe sur de supers associations de saveurs qu’on n’aurait pas forcément imaginées, et ça c’est chouette ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *